Contes,  Passe à l'action

Sublimer son dialogue interne

T’es-tu déjà fait un dialogue interne digne d’un scénario de film ? Tu t’imagines la fin du monde car tu interprètes un évènement/un regard/une parole ? Moi j’étais experte, je te l’assure ! Je te donne un exemple typique : Mon mec est de sortie avec ses amis et il ne répond pas à mes appels, ♪ dialogue interne , il s’est craché en voiture.
Super conclusion, n’est-ce pas ! Comment vivre sereinement quand on envisage sans cesse le pire ? Ce dialogue interne, j’en ai pris conscience avec un conte amérindien.

Le loup noir et le loup blanc

« C’est l’histoire d’un enfant qui, comme tous les enfants, joue, rêve et se pose beaucoup de bonnes questions.
Un jour, il va voir son grand-père considéré comme le vieux sage du village.
Il lui demande « Dis-moi, Grand Père, qu’est-ce qu’un Homme ? »
Alors son grand-père, avec ses mots, l’emmène en voyage. Il lui parle de territoires immenses, connus et inconnus, des loups qu’on y trouve.
Il lui raconte le loup noir, sombre, manipulateur, envieux, colérique, hargneux et menaçant, qui hurle la nuit, se cache, se bat avec les uns et dévore les autres, terrifie, domine par la peur et tue.
Il lui raconte aussi le loup blanc, accueillant, équitable, joyeux, solidaire et fraternel. Pacifique, lucide, il protège les siens et soutient les autres, attentif, généreux et confiant.
Puis il lui dit : « Tu vois, l’Homme a ces deux loups en lui. Chacun de nous abrite en lui un loup noir et un loup blanc qui ne cessent de s’affronter. »
L’enfant réfléchit et lui demande : » … et c’est lequel qui gagne ? »
Alors, le vieux lui répond doucement :
« Celui qui gagne, …… c’est celui que tu nourris. » »

Il y a déjà quelques temps, j’ai décidé de privilégier mon loup blanc, d’en prendre soin et de l’écouter. Ce qui m’a également aidé à le nourrir d’avantage, c’est la réalité que ce que j’imaginais ne se produisait jamais !

 » Un homme très brillant qui avait atteint une grande réussite, me raconta qu’il avait brusquement effacé toute crainte de sa conscience en lisant un jour un écriteau : « Ne vous inquiétez pas, cela ne se produira probablement jamais. » «  (Florence Scovel Shinn, le jeu de la vie et comment le jouer)

On passe à l’action…

Si tu souhaites recréer ton dialogue interne, j’ai un petit exercice pour toi qui t’aidera à commencer ce changement. Il s’agit premièrement d’analyser et d’écrire ce qui nourrit ton loup noir (par ex : relation toxique, série déprimante, jalousie, etc.). Ensuite, je te propose d’éliminer ou de diminuer chaque élément durant deux semaines. Tu en découvriras plus dans le fichier ci-dessous. 

La semaine prochaine, j’aurai le plaisir de t’annoncer un joli projet pour le mois de décembre <3

 

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *