Jour 21 : Le lâcher prise face à l’imprévu (3/4) – Libère-toi du perfectionnisme

« Il ne faut pas attendre d’être parfait pour commencer quelque chose de bien. » Abbé Pierre

Le besoin de contrôle est souvent lié au perfectionnisme. Lorsque l’on est perfectionniste, on aime que tout soit parfait, parfaitement réalisé, parfaitement à temps et dans le moindre détail. Cela peut sembler très bon en apparence et notre tendance à anticiper, organiser… fait parfois l’admiration de notre entourage. Mais le perfectionniste ne profite quasiment pas de l’instant présent car la vie n’est jamais parfaite

Clef : libère-toi du perfectionnisme en gagnant en optimisme
  • Pense à une situation que tu vis en ce moment et que tu ne considères pas comme « parfaite » alors que tu aimerais qu’elle le soit.
  • Prends du recul en te mettant dans la peau de la personne la plus optimiste que tu connais. Imagine tous les avantages que cette personne trouverait à cette situation « imparfaite ».
  • Complète la phrase suivante en l’associant à la situation : « Même si la situation n’est pas parfaite, elle a au moins les avantages suivants :… » .

Et si finalement, être parfait ne tenait pas simplement à être soi-même. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *