Développement personnel,  Passe à l'action

Pourquoi je suis triste, en colère, mal à l’aise… ?

T’arrive-t-il de temps en temps de ressentir une émotion* négative et ne pas comprendre pourquoi ? Avant c’était mon cas. Je ne comprenais pas d’où venait mon malaise. C’est pourquoi dans l’article d’aujourd’hui, je te partage les clefs pour comprendre ce qu’il t’arrive lorsque que tu es envahi par une émotion négative sans raison apparente.

*les émotions sont un mélange de sentiments. Par exemple, une émotion de peine peut comprendre des sentiments de tristesse, d’injustice et de solitude.

Pourquoi ressent-on ces émotions désagréables sans raison apparente ?

Nous sommes coupé de nos émotions

Très souvent, on nous a appris à rester sage, à ne pas s’énerver, à arrêter de pleurer… Et donc finalement à ne pas écouter nos émotions. Coupé de celles-ci, il devient donc difficile d’identifier la cause exacte de notre malaise.

Nos émotions sont délaissées alors que celles-ci ont une importance capitale

Pour comprendre l’utilité des émotions, j’aime beaucoup l’analogie avec une voiture qui roule :
Le voyant indiquant que le réservoir est bientôt vide s’allume. Si le conducteur n’en tient pas compte, sa voiture ne pourra bientôt plus avancer .

La voiture à besoin d’essence mais toi, de quoi as-tu besoin ?

À la découverte du besoin non satisfait

Les émotions agréables révèlent des besoins satisfaits et au contraire, les émotions désagréables nous révèlent des besoins insatisfaits. Nos sentiments sont donc un outils de pilotage très utile.

Les émotions désagréables nous signalent un besoin non satisfait dont nous devons tenir compte. Car les émotions dont nous ne nous occupons pas s’occupent de nous et bien souvent nous submergent.

Pour t’aider à identifier tes besoins et les relier à tes émotions, je te propose un exercice pratique.

Exercice : Relie tes émotions à tes besoins

Cet exercice est à faire lorsque tu ressens une émotion désagréable. Aujourd’hui pour t’entraîner, je te propose de te souvenir d’une récente contrariété ou d’un moment de malaise.

À toi de jouer…

  • Observation : Note les faits, décris la situation sans l’évaluer.
  • Sentiments : Qu’as-tu ressenti (physiologiquement et émotionnellement). Accueille ces ressentis.
  • Besoins : Identifie tes aspirations/besoins dans cette situation et relie-toi à elles comme à un phare te donnant la direction.
  • Demande : écris ce que tu pourrais faire, demander ou dire (l’idée est de passer à l’action) pour satisfaire un besoin non satisfait que tu as pu identifier.

Aide-toi de la liste de besoins et de sentiments en photo.


Pour aller plus loin…

Si tu veux en savoir plus, je te conseille de lire les livres suivants :

3 commentaires

  • Jean~Marc

    Bravo Emmanuelle. Tu as fais un article de fond très intéressant.
    C’est une très bonne idée de proposer d’illustrer la liste de besoins et de sentiments en photos.
    C’est encore plus « parlant ».
    Ne soit plus « triste, en colère, mal à l’aise »… tu as tout un panel de personnes prêtent à te soutenir… dont moi.
    Bien cordialement.
    Jean~Marc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *